Nos meilleurs conseils pour le Self-Care en télétravail.

Bien que le télétravail soit de plus en plus populaire chez les entreprises, cette méthode de travail n’est pas possible à implanter dans tous les domaines. Une proportion de la population avait débuté à adopter le travail à distance de manière sporadique, mais le contexte actuel oblige à tous, de l’imposer à temps plein sans qu’il n’y ait eu de préparation chez les dirigeants. Les réactions émotionnelles sont très variées, pour répondre à ce changement brusque. Suite au confinement imposé par le gouvernement afin d’aplatir la courbe des gens infectés à la COVID-19, on se rend bien compte des impacts du télétravail sur certaines industries telles que le commerce de détail, la restauration, les milieux communautaires, en événementiel et bien d’autres. Plusieurs initiatives ont été mises de l’avant pour transformer les services offerts et les adapter aux nouveaux modes de vie de la quarantaine. Les plateformes de divertissement tentent de pallier leurs besoins économiques et ceux de la population en situation de distanciation sociale. On peut depuis quelques jours, visiter virtuellement une multitude de musées internationaux, lire des livres numériques de la bibliothèque de l’arrondissement de la Petite-Patrie ou même écouter le ciné-mollo diffusé par Télé-Québec pour ceux qui ont les enfants à la maison.
 

Chacun a sa propre réalité et doit s’adapter aux nouvelles mesures. Le télétravail a été prouvé comme étant plus effectif selon une étude de Airtasker, mais pour certains il impose beaucoup plus de contraintes dans le contexte actuel. En situation de crise, une personne ayant des enfants à sa charge ne pourra travailler de manière aussi productive qu’à son lieu de travail. Nous avons donc décidé aujourd’hui de vous suggérer quelques conseils, pour alléger l’atmosphère et pour mieux faire ses tâches à distance! L’équipe s’est consultée et chaque membre a déterminé son astuce pour rester motivé, même en période de distanciation sociale!

Cindy Couture, associée et responsable au développement des affaires chez Kotmo, elle donne une grande importance à prendre soin de soi, surtout dans cette situation particulière. Elle suggère de profiter des offres spéciales chez nos restaurateurs locaux et d’encourager à la fois notre économie locale.
« Achetez une bouteille de vin nature au Pastaga et profitez d’un plat cuisiné à seulement 1$! Plusieurs restos préparent des plats sous-vides qu’on peut aller chercher pour les encourager à survivre à la crise. Ça donne congé de préparation du repas et toute la famille sera contente.»

Céline Juppeau, grande rassembleuse dans l’âme, elle s’est toujours imaginée fonder une entreprise avec une équipe soudée. Côtoyer des gens de manière régulière et partager des activités en plein air est pour elle fondamental, afin de conserver un mode de vie sain. Les 5 à 7 du jeudi sont toujours une belle opportunité pour permettre à son équipe de tisser des liens et aborder des sujets éclectiques. Elle vous propose ainsi de ne pas diminuer l’importance de voir ses collègues, mais de plutôt continuer à se réunir autour d’un verre virtuellement. « Je pense que la motivation vient aussi de garder le contact avec ses amis,» confirme-t-elle. Elle prend plaisir sinon à prendre des marches hebdomadaires pour les derniers rayons du soleil.

Aixa Munoz, nouvellement responsable du secteur administratif de l’entreprise. Elle débute sa journée avec un dix minutes pour pratiquer la technique Mindfulness, un exercice de méditation pleine conscience. « Cet exercice me permet de prendre du recul, d’être plus présente dans le moment avec un regard nouveau et de rediriger mon attention vers mes objectifs plus importants à atteindre. » Prendre des pauses de manière régulière est pour elle particulièrement crucial en moment de crise. Il faut s’éloigner de la pression, de la surinformation et se concentrer sur les aspects positifs pour créer de nouvelles opportunités. 

Stagiaire depuis peu chez Kotmo, Aurélie Jeanroy se soucie des problématiques environnementales et s’assure que nos pratiques soient responsables. L’isolement est d’autant plus particulier pour elle, puisqu’elle est arrivée de France qu’il y a quelques semaines. La pandémie a renversé complètement son expérience de travail dans un cadre scolaire. Ses astuces pour rester motivée sont d’écrire toutes ses tâches précises à réaliser dans sa journée, prendre des marches à l’extérieur et ne pas hésiter à mettre de la musique à fond pour se changer les idées!

Il est fort probable que vous fassiez partie de la majorité des entreprises qui n’étaient pas nécessairement prêtes à faire face à cette crise. Nous sommes dans un processus d’apprentissage commun et chacun doit être solidaire et flexible. Au sein de notre équipe, nous tentons le plus possible de garder contact mutuellement, il ne faut pas négliger les craintes, les angoisses et rester solidaire pour passer au travers de ce bouleversement imprévu.