Kotmo s’adapte à la crise en diversifiant ses services et ses produits en collaboration avec les manufactures du Québec.

La situation actuelle nous pousse tous à revisiter nos habitudes de vie et à s’adapter aux nouvelles mesures, afin de protéger notre entourage. Malheureusement, ce sont de nombreuses entreprises culturelles qui ont eu à écoper sur le plan économique. Kotmo a comme but premier de mettre de l’avant l’Humain dans ses créations, afin de contribuer à la relance de l’économie locale. L’entreprise connaît une croissance graduelle et compte maintenant plus de huit employés. Comme pour plusieurs, elle a dû réviser son plan d’affaires, ce dernier ayant subi de nombreuses répercussions en comparaison avec les prévisions. Elle s’ajuste ainsi en requestionnant ses priorités, en réfléchissant au futur rapproché et en mettant à profit son expertise en production locale afin de faciliter la disponibilité des objets devenus essentiels aujourd’hui. 

Développer de nouveaux produits

Depuis maintenant 2 mois, l’entreprise a pu survivre grâce à son offre de produits sanitaires. Des masques fabriqués au Québec à partir de polyester trempés dans un liquide certifié antimicrobien SilverClear®, des clés antimicrobiennes à l’aide d’une technologie brevetée développée avec l’un de leur partenaire, ainsi que des protecteurs faciaux faits à partir de PET 100% recyclé. Jamais l’entreprise n’aurait imaginé vendre en aussi grande quantité ce types de produits personnalisés. Chacun de ces objets peut alimenter à la fois quatre autres entreprises québécoises, grâce au dévouement et à la collaboration de ses fournisseurs.

 

Élargir ses horizons vers le B2C

Spécialisée initialement dans le B2B, une forte demande a été ressentie en offrant ce type d’objets. Kotmo souhaite rester le plus possible à l’écoute de sa communauté et a donc développé une boutique temporaire, spécialement pour ses clients et pour le grand public qui souhaitent passer une plus petite commande pour leurs besoins personnels. Il est donc possible d’y acheter des ensembles de 3, 5 ou 10 unités de masques, de protecteurs ou de clés antimicrobiennes. Deux couleurs de masques ont été développé pour cette boutique, en noir et en gris afin d’offrir un modèle plus estival. Quant aux masques corporatifs personnalisés, ils sont disponibles dans la couleur du choix de l’entreprise en communiquant avec l’organisation directement.
.

 

De nouvelles idées qui ressortent

Cette crise a fait bouillonner d’idées l’esprit de chacun des employés. Céline et Cindy, fondatrice et associée, croient fermement en la contribution d’une équipe pour réussir à sortir d’une situation aussi précaire. Elles ont instauré chaque matin une rencontre connue sous le nom de «Kick-off», dans le but de garder un esprit d’équipe entre tous et de favoriser l’entraide. Ces kick-offs matinaux ont permis de créer de brefs moments de brainstorm, afin de réfléchir à un projet qui pourrait amortir une deuxième vague de la pandémie. L’automne est la saison la plus haute chez Kotmo. C’est à ce moment que les entreprises les contactent pour préparer leurs cadeaux de Noël pour les clients et les employés, les événements et plusieurs autres occasions où les objets promotionnels sont nécessaires.  

Personne ne peut prévoir les mois à venir, mais il est possible de s’y préparer du mieux qu’on peut. Pour se faire, Kotmo a entamé le développement d’une gamme de produits locaux, pré-déterminés afin d’offrir un service efficace, original et qui peut répondre aux besoins corporatifs. Ces coffrets pourront être réalisés dans des délais de production assez court puisque que les objets seront maintenus en inventaire. Huit objets seront conceptualisés en collaboration avec des illustrateurs, des designers et des entreprises locales offrant ainsi une série limitée au design unique à nos clients. Afin de faciliter le processus de production et de livraison, la personnalisation sera offerte sur les boîtes cadeaux. Ce nouveau service correspond à des valeurs de communauté, d’entraide et diversité. 

 

Cette crise a eu beaucoup plus d’effets néfastes que bénéfiques sur notre économie, mais elle nous a permis de revoir nos habitudes de vie et celles professionnelles pour réussir à s’y adapter. L’impact positif sur notre environnement, sur l’économie locale, la provenance de la matière première et notre autonomie, ont toujours été au coeur de la mission et ont grandement aidé à surmonter les obstacles. La conception d’un projet aujourd’hui doit prendre en compte des facteurs qui permettent le bien-être global. Ces principes sont pour l’entreprise, décisifs à la survie d’une entité.